Derrière ce titre aux allures daft-punkiennes se cache en réalité le nom du dernier album de Charlotte Gainsbourg. Bon. Ok. Ca date un peu : août 2006.

J'avais eu l'occasion de le survoler à l'époque et l'avais mis de côté pour mieux le considérer plus tard. Plus tard, c'était la semaine dernière. L'album 5:55 est le second album de Charlotte Gainsbourg, après Charlotte For Ever sorti 1986. Fruit d'une collaboration avec plusieurs artistes ayant notamment participé à l'album Pocket Symphony de Air et Air eux-mêmes, il n'y a donc rien d'étonnant à ce que l'on retrouve une forte inspiration Air dans la plupart des titres de l'album.

A entendre sa voix, on se dit que les sonorités qui lui ont été apportées sont inévitables et divinement complémentaires. 5:55 a gagné sa place dans ma playlist et Dieu sait qu'il est dur d'y entrer en ces temps difficiles.

Pour un aperçu de l'album, c'est par ici.