“Michael Jordan plays ball.
Charles Manson kills people.
I talk. Everyone has a talent.”

In the mood: Paris


Du Kikoolol pour le cinéma français

Très en vue ces dernières années, Daniel Auteuil est un acteur qui a le vent en poupe. Et comme la plupart des acteurs français connaissant cette situation, les films s'enchainent encore et encore en passant par tous les niveaux possibles de la décrépitude du cinéma français. Bien que ça ne soit, heureusement, pas systématique, c'est bien trop souvent le cas.

15 ans et demi, le dernier film avec Daniel Auteuil sorti cette semaine fait peur à la lecture du synopsis, confrontation entre un père et sa fille autour du style d'jeuns, et s'annihile à la vue de la bande-annonce. Jusqu'ici tout va bien… On se dit que c'est une énième sortie de route du cinéma français ou plutôt des comédies françaises et que ça servira de leçons. Sauf que voilà…

LOL est une comédie française prévue pour février prochain avec dans le rôle principal Sophie Marceau. Contrairement au précédent, rien qu'avec le titre, c'est carton rouge direct.

Si c'est ce à quoi sont vouées les comédies françaises, déjà bien désespérées et désespérantes, nous voilà bien…


The truth is… I am Iron Man.

Dernière adaptation des superhéros Marvel, Iron Man sortait cette semaine au cinéma.

Très certainement l'un des blockbusters les plus attendus de ce premier semestre, Iron Man s'invite sur nos grands écrans avec une certaine classe. A la tête de Stark Industries, corporation spécialisée dans la fabrique d'armes de haute technologie, Tony Stark est enlevé pour livrer les secrets de son dernier bijou. La perception de son commerce de la mort changera après cette aventure. Iron Man est né.

La naissance de ce superhéros ressemble comme deux gouttes d'eau à celle de Batman. La différence se situe essentiellement dans la représentation des deux superhéros dans leurs films respectifs : Batman paraît être un personnage beaucoup plus dramatique que ne l'est Iron Man. Le choix de l'excellent Robert Downey Jr pour ce rôle n'est d'ailleurs pas anodin car après avoir vu ses prestations dans des films comme Kiss Kiss Bang Bang, le rôle lui correspond à merveille.

Iron Man ne se veut pas aussi spectaculaire que Spiderman au cinéma. Les effets spéciaux sont effectivement très réussis, notamment tout ce qui tourne autour de l'armure, mais il ne faut pas s'attendre à des scènes d'action rivalisant avec celles de son confrère. Le seul reproche que j'aurais à faire concerne le choix de l'ennemi afghan. Je ne pense pas qu'il ait été nécessaire, surtout pour ce genre de films, de faire jouer le contexte événementiel actuel.

Cela dit, Iron Man devrait contribuer à revaloriser un peu les sorties de ces derniers mois qui, comme chaque année, correspondent à une période creuse. Le Festival de Cannes devrait raviver la flamme d'ici quelques semaines…