“Michael Jordan plays ball.
Charles Manson kills people.
I talk. Everyone has a talent.”

In the mood: Les Poupées Russes


No Man's Land

Récompensé par le Prix du Scénario en Cannes en 2001 et par l'Oscar du meilleur film étranger en 2002, catégorie dans laquelle concourait Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain la même année, ce petit chef-d'oeuvre du réalisateur bosniaque Danis Tanovic n'en méritait pas moins.

No Man's Land est une dénonciation des aberrations de la guerre dans le contexte du conflit entre Serbes et Bosniaques, tous les acteurs actifs ou passifs de la guerre en prennent pour leur grade. Contrairement à la plupart des films du genre, celui-ci adopte une approche beaucoup plus originale aussi bien avec une mise en scène neutre et sans artifices qu'avec un scénario simple mais parfaitement maîtrisé.


MR 73, Olivier Marchal

Dieu est un fils de pute. Un jour, je le tuerai.

Fort de sa carrière dans la police criminelle puis antiterroriste à laquelle il a mis un terme pour se consacrer depuis quelques années au cinéma, Olivier Marchal est plébiscité pour sa connaissance du milieu de la police et donc pour la qualité de sa mise en scène de ce même milieu.

Il livre en 2004 son 36 Quai des Orfèvres, un polar noir basé sur une histoire vraie et mettant face à face Daniel Auteuil et Gérard Depardieu. Il récidive en 2008 avec MR 73, du nom de l'arme de service longtemps utilisée par la police française. Carrément plus noir que 36 autant dans la photo que dans l'écriture, Olivier Marchal fait le choix d'une image très sombre dans une Marseille presque quasiment dénuée de couleurs et lourde en contraste. Paradoxalement, le résultat obtenu a tendance à mixer des projections dans un passé et un futur proche, dans un environnement dominé par la malsainitude et la sensation permanente d'étouffement.

Bien qu'assez friand de ce genre d'effets stylistiques, je le trouve parfois utilisé à outrance tendant même vers des plans en noir et blanc. L'écriture engendre un contenu plus bordélique avec l'impression de stop & go tuant toute rythmique naissante, chose que ni les acteurs ni les dialogues bien fournis en répliques qui se veulent pêchues n'arrivent à rattraper.


Bande-annonce : Wall-E

La nouvelle bande-annonce du dernier né Pixar, Wall-E, robot aux airs sympathiques chargé de la lourde tâche de nettoyer la Terre, le tout par les créateurs de Finding Nemo, The Incredibles et Ratatouille.


New York, I Love You

Après le succès du film collectif Paris, je t'aime, l'idée a été adaptée pour d'autres villes. C'est le cas de New York, ville dans laquelle se dérouleront les courts-métrages de Zach Braff, Fatih Akin, Yvan Attal, Scarlett Johansson, Mira Nair et bien d'autres, le tout regroupé sous le titre de New York, I Love You.

Scarlett Johansson tournait son court cette semaine dans les rues de New York. Pour la première fois derrière la caméra, elle met en scène dans son segment de cinq minutes l'acteur Kevin Bacon. Natalie Portman sera également de l'aventure puisqu'elle participera au court-métrage de Mira Nair intitulé Kosher Vegetarian.


Harry Potter en sept tomes et huit films

D'après le Los Angeles Times, le film Harry Potter and the Deathly Hallows correspondant au septième et dernier tome des aventures du sorcier de Poudlard sera découpé en deux parties, chacune d'entre elles constituant ainsi un film à part entière.

Alors que Harry Potter and the Half-Blood Prince sortira le 21 novembre prochain, Harry Potter and the Deathly Hallows: Part I est attendu pour novembre 2010 et Harry Potter and the Deathly Hallows: Part II pour mai 2011. David Yates, déjà metteur en scène des cinquième et sixième films de la saga, réalisera les deux derniers.


Jason Bourne : un quatrième épisode ?

En août dernier, à la question de savoir s'il aurait un quatrième opus, Matt Damon avait répondu qu'il serait prêt à le faire à condition que Paul Greengrass le mette en scène.

Il semblerait que le projet ait été annoncé d'une manière un peu plus formelle dans une revue anglophone relayée ici par Yahoo! : en effet, Universal aurait choisi de continuer la franchise Jason Bourne et à notre plus grand bonheur, Matt Damon et Paul Greengrass devraient être de la partie. Ce point étant assuré, reste la question du scénario. Bien que Robert Ludlum soit à l'origine des romans correspondant aux trois premiers volets, un auteur a repris le personnage pour adapter deux romans de plus qui n'ont apparemment pas eu le succès de ses prédécesseurs. S'agira-t-il d'une adaptation d'un de ces romans ou en sera-t-il tout autre ?

Autre inconnue liée au scénario, les personnages de Julia Stiles, Joan Allen pour ne citer que ceux-là seront-ils conservés et si oui, garderont-ils également les acteurs ? Rien de plus désagréable de voir un personnage joué par des acteurs différents à chaque volet comme l'a constaté Christopher Nolan avec Batman Begins et The Dark Knight. Quoiqu'il en soit, le projet ne devrait pas voir le jour avec quelques années, l'agenda de messieurs Damon et Greengrass étant bien remplis. Wait and see…


J'attendrai le suivant

Court-métrage de quelques minutes réalisé par Philippe Orreindy, simple mais affreusement efficace.